Comment cultiver une œuvre d’art vivante : les secrets du bonsaï

Maison Matin » Jardin » Comment cultiver une œuvre d’art vivante : les secrets du bonsaï

Le bonsaï est une œuvre d’art vivante, qui a été développée en Chine et au Japon. Il s’agit d’un arbre miniaturisé que l’on cultive à l’intérieur ou à l’extérieur selon sa variété et sa taille. Pour obtenir un bien beau résultat, il faut bien connaître les secrets du Bonsaï : sa variété, son entretien et ses besoins spécifiques. Dans cet article, nous vous expliquerons comment choisir le bon produit pour votre projet de jardinage miniature et comment commander ces produits en magasin afin de réaliser la plus belle œuvre d’art vivante possible.

Apprendre à cultiver un bonsaï

Les bonsaïs sont des œuvres d’art vivantes, qui peuvent être cultivées à l’intérieur ou à l’extérieur et qui peuvent prendre différentes tailles et variétés. Cette pratique ancienne a commencé en Chine il y a plus de 2000 ans, avant d’être développée au Japon.

Aujourd’hui, la culture du bonsaï est répandue dans le monde entier.

Histoire et origine du bonsaï

Le terme ‘bonsaï’ est composé des mots japonais ‘bon’, qui signifie pot ou contenant, et ‘sai’, qui signifie plantation ou culture. L’histoire du bonsaï commence en Chine il y a plus de 2000 ans, lorsque les arbres sauvages ont été transplantés dans de petits pots pour apporter de la vie aux intérieurs des maisons.

Ce style a été perfectionné par les artistes japonais il y a plusieurs siècles et le premier livre sur le bonsaï date de 1610.

Les différents types de bonsaïs et leur signification culturelle

Il existe différents types de bonsaïs utilisant différentes variétés d’arbres :

  • Les arbres fruitiers, tels que les cerisiers, abricotiers et pruniers
  • Les conifères, tels que les sapins, épinettes et cèdres
  • Les rameaux rampants ou retombants, tels que le genévrier et la glycine
  • Les arbres palme, tels que le buissonnier chinois
  • Les feuillus caducs, tels que le bouleau ou le noyer
  • Les arbustes magnolias

Chaque type d’arbre exprime une signification particulière dans la culture japonaise. Par exemple, les cerisiers sont associés à la beauté et à l’amour, alors que les cèdres sont associés à l’immortalité.

Cultiver un bonsaï à l’intérieur : les étapes à suivre

Par temps froid ou clair, la plupart des espèces de bonsaï se sentent admirablement bien à l’intérieur à condition qu’elles soient placées près d’une source lumineuse intense afin de satisfaire leurs besoins en lumière solaire directe. Il est important de choisir ses plantes en fonction du temps qu’il fait (chaud ou froid, pluvieux ou sec) et des conditions générales de la maison (chaude ou fraîche).

Voici les étapes à suivre pour cultiver un bonsaï à l’intérieur :.

Il est important de trouver le bon endroit pour votre bonsaï : endroit ombragé mais abrité des vents forts. Faites attention au type de sol spécifique dont votre plante a besoin ainsi qu’aux nutriments nécessaires pour le maintenir en bonne santé.

Comment cultiver une œuvre d’art vivante : les secrets du bonsaï
Retour en haut